Je vous parle de… St Maur en poche

Un salon où je vais aussi avec plaisir que d’auteurs au m2. C’est un salon littéraire organisé par la librairie La Griffe noire, il se déroule tous les ans en juin à St Maur des Fosses 94.


2016

Nouveau lieu, place des marronniers et concours de chapeaux. J’ai salué les auteurs que je croise souvent sur Facebook et sur les salons : Nicolas Lebel, Gilles Paris, Nathalie Hug et Jérôme Camus, Jérôme Attal et bien d’autres. Puis j’ai rencontré l’odieux connard, un auteur  très souriant et plein d’humour, David Moitet, placé à coté de l’auteur Sire Cédric. J’ai pris l’un des romans qui cartonnent chez nos amis blogueurs : « La bibliothèque des coeurs cabossés », l’auteur Katarina Bivald parlant anglais, on s’est a demi compris. Thank you. L’après midi, j’aurai voulu moi aussi parler à Marc Lavoine et avoir son livre – que je n’ai pas lu – avec une jolie dédicace… L’effet PEOPLE… une file d’attente impressionnante. Rencontre de l’auteur Leonor Recondo, que j’ai vu quelques minutes sous le chapiteau des Déblogueurs, interview de 15 minutes. Et pour finir je vous parle de mon chouchou, rencontre avec l’auteur américain Nickolas Butler, sa traductrice lui a traduit quelques uns de mes mots qui je pense l’ont touchés, j’étais très émue de le rencontrer et de lui dire combien j’ai aimé son roman « Retour à Little Wing » que j’ai lu en exclusivité en été 2014 via les coups de coeur du site « Entrée livre » pour la rentrée littéraire 2014.. RENCONTRE DE BLOGUEURS : J’ai croisée Anne-Ju,  Fabienne et Denis, Christian, Régine, Geneviève et d d’autres… MERCI A TOUS POUR CES JOLIS MOMENTS DE PARTAGE !


2015

Apercevant les affiches du salon, les tentes bien installées sur le parvis, je me dis que ce serait bien là !?! On peut voir que ça s’agite encore beaucoup…  Il reste une heure avant l’ouverture…  C’est coloré, on ne sait pas où poser les yeux.. Et si j’allais voir Bob Garcia, il me présente ses romans , discussion intéressante. Ma route a croisée celle de Laurent Scalese dont le roman « La voix des âmes » est dans ma whish list , le prix grand format fait que… Bonne nouvelle, il sortira prochainement en format poche  me dit l’auteur. Et voilà l’auteur que je voulais voir : Alain Monnier,  je l’avais repéré sur le programme, j’avais tellement aimé son roman si frais « Givré » un auteur charmant que j’aurais aimé voir interviewé par les déblogueurs (loupé !). Oh bonheur !  Donato Carrisi, et peu de monde qui l’attends, une petite attente et il arrive avec sa traductrice… C’est mon tour, il ne parle pas français, je ne sais quoi lui dire, je lui dis timidement en français ‘j’aime beaucoup ce que vous écrivez » la traductrice n’a pas traduit mais il comprends et me serre la main vivement en me disant d’un ton enthousiaste (le mien aussi l’était) ‘Merci beaucoup’ auquel je lui réponds : c’est moi qui vous remercie. Echanges de politesse, je ne pourrais pas trop lui poser de question, en plus y a déjà du monde qui arrive… Et là je repère le roman sur une table devant son auteur François-Guillaume Lorrain : « L’année des volcans » et je regrette de suite de ne pas avoir vu qu’il était là et de ce fait, ne pas avoir emmené mon roman grand format. J’ai tellement aimé ce roman, on en discute avec l’auteur qui m’en dit plus sur le contexte historique. Et je ne me suis pas trompée, ce fut un COUP DE ♥ et pas que pour moi, puisqu’il a reçu ce jour-là le prix du roman français. Je m’arrête pour voir Nicolas Lebel, je voulais lui prendre ‘Le jour des morts » mais il me dit que si je veux les lire dans l’ordre, c’est « L’heure des fous » en premier, allez on fait cela. Le dernier auteur que j’ai vu, juste avant de partir car il y avait tellement de monde en ce samedi après-midi, il faisait chaud… Ce n’est pas des moindres, c’est Alexis Aubenque, depuis le temps que je veux découvrir cet auteur. J’ai croisé Olivier Norek qui a eu le prix du public – ex-aequo avec Jérôme Camut et Nathalie Hug que je n’ai pas pu saluer car il y avait vraiment beaucoup de monde en dédicaces dans la partie POLAR du salon. Il y avait aussi Gilles Paris qui a reçu le prix jeunesse/Adolescent pour « Autobiographie d’une courgette ».Clap Clap! J’ai rencontrée ma partenaire Blog Sophie, là Jérome Attal est venu car ils vient lui aussi de Belgique. J’ai pu voir aussi Romain Puertolas.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s