Réception du jour

Le bonheur de la semaine, recevoir le nouveau roman de Karine Lebert. Merci aux Editions Presses de la cité et à l’auteur pour la petite dédicace, je vais donc lire ce roman très prochainement.

Reçu ce jour :

17425969_10154465822048441_4981334343003420207_n

presses-de-la-cite-2x

Date de sortie en librairie : Le 6 avril 2017

Au XVe siècle, pour enterrer son douloureux secret, Balbine de Joinville va lier son destin à celui des hospices de Beaune. Un drame réaliste et sensible mêlant la petite et la grande Histoire.
Toute petite déjà, Balbine de Joinville aimait se promener dans les venelles de Beaune. Là, elle pouvait observer l’édification des hospices – les plus beaux de toute la Bourgogne ! – et rêver d’y prodiguer, un jour, des soins aux malades.
Mais, en 1454, si la jeune fille choisit de s’enfermer en ces lieux, l’année de ses dix-huit ans, c’est pour enfouir son drame et sa honte. Elle y reste toutefois par passion pour les herbes médicinales. Une passion qui nourrit un talent de thérapeute apprécié du médecin Maric Lambert. Ce dernier, veuf inconsolable, ne cache pas son attirance pour cette soeur hospitalière au lourd secret…
Pendant un demi-siècle, le destin tumultueux de Balbine de Joinville s’entremêle à celui des hospices de Beaune à leur apogée, comme les fils de laine d’une tapisserie chatoyante, tableau fidèle de la vie quotidienne d’alors.
Je vous conseille ses précédents romans, l’écriture est si jolie,  les héroïnes si attachantes, de sublimes romans terroir :
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s