Les mots qu’on ne me dit pas de Véronique Poulain

Entre 2 lectures, un petit livre – tout joli (je développe ensuite…) – qui se lit très vite, un moment détente, un moment découverte : comment vit-on avec des parents sourds lorsqu’on est entendant, l’auteur Véronique Poulain nous en parle, c’est son 1er roman.

Lecture : Août 2017 – 156 pages – Sortie : 2014 – Auteur : Véronique Poulain – Éditions Le Livre de Poche

20643430_10154855644863441_924028744285502998_o.jpg

« “ Salut, bande d’enculés ! ” C’est comme ça que je salue mes parents quand je rentre à la maison. Mes copains me croient jamais quand je leur dis qu’ils sont sourds. Je vais leur prouver que je dis vrai. “ Salut, bande d’enculés ! ” Et ma mère vient m’embrasser tendrement. » Sans tabou, avec un humour corrosif, elle raconte. Son père, sourd-muet. Sa mère, sourde-muette. L’oncle Guy, sourd lui aussi, comme un pot. Le quotidien. Les sorties. Les vacances. Le sexe. D’un écartèlement entre deux mondes, elle fait une richesse. De ce qui aurait pu être un drame, une comédie. D’une famille différente, un livre pas comme les autres.

L’avis de Sybelline

Un petit livre qui attendait dans ma PAL [ pile (montagne) à lire] !

Jolie écriture, cela se lit bien, c’est bourré d’humour, c’est tendre et cela fait du bien.

Non, on ne rit pas de la différence, quoique !?! la différence est un handicap mais aussi une force. L’auteur nous explique les bruits et les silences des personnes non entendantes.

Ses parents sont sourds, elle est entendante et entends tout.. et aussi rien !

Elle nous explique avec tendresse et humour la communication et la non communication. Les dialogues de sourds… entre énervements, culpabilité et amusements, honte et fierté.

Un livre pudique et impudique à la fois. Une flopée d’anecdotes, des tranches de vie.

Du langage des signes à la lecture sur les lèvres… L’auteur nous explique les avancées, son parcours et le parcours de sa famille.

Un joli petit livre plein d’amour et de compréhension. Jolie découverte.

Publicités

4 réflexions sur “Les mots qu’on ne me dit pas de Véronique Poulain

  1. MadameOurse 11 août 2017 / 7 h 25 min

    Et bien moi qui suis de l’autre coté (Aka celui de la surdité justement) je suis agacée par ces avis si élogieux sur ce livre car je l’ai détesté !!

    J'aime

  2. Buckette 20 août 2017 / 11 h 14 min

    J’ai bien aimé ce livre. C’était drôle et en même temps touchant.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s