Les amants maudits de Venise – Corinne Javelaud

Quel bonheur, j’aime l’écriture de Corinne Javelaud, j’ai déjà lu de l’auteur : L’oubliée de la ferme des brumes et L’insoumise de Carennac (mes avis) – Service Presse via City Editions.

Prix de l’Académie des Belles Lettres et Beaux-Arts

Lecture : 2018 – 318 pages – Sortie : Janvier 2018– Auteur : Corinne Javelaud– City Editions Poche – réédition

Dans une chambre d’hôtel à Venise, un homme tente d’oublier. Oublier l’accident de la route qui lui a enlevé sa femme et sa fille. Mais rien ne parvient à apaiser l’immense douleur de son deuil et de sa solitude.Jusqu’au jour où deux femmes s’émissent dans son existence et font renaître en lui le goût de la vie. Elles sont sœurs et d’une beauté hypnotique. Mais leur ressemblance s’arrête là  : Sirena est aussi douce et entière que Carla est manipulatrice et prête à tout pour obtenir ce qu’elle veut.Or, ce qu’elle veut c’est Paul, même si sa sœur en est éperdument amoureuse. Dans une Venise crépusculaire, au coeur des palais et des canaux, une tragédie va se jouer. Une lutte sans merci entre deux sœurs, entre la trahison et la passion. Entre l’amour et la mort.Un passionnant roman sur la force du destin et le pouvoir de l’amour.

L’avis de Sybelline

27858831_10155301656648441_957554641314825991_nQuelle intrigue, un roman pas si léger, tout part d’un drame…

J’ai eu du mal à savoir où l’auteur m’emportait… La balade en gondole a été plutôt agréable. Un beau voyage à Venise, que je ne connais pas.

Comment s’en sortir lorsqu’on perds des êtres chers – surtout lorsqu’on culpabilise, que l’on a survécu ? Les séquelles peuvent être terribles, on se raccroche à ce qu’on peut, même au plus fol espoir.

La folie… L’espoir… Mourir ou renaître ? A quel prix ? Comment se reconstruire quand on a tant/tout perdu… Comment ne pas se perdre soi-même ?

Le destin… les événements qui bousculent la vie se passent sans qu’on ai un pouvoir dessus… On peut faire des choix, prendre des décisions… Certes… Pourtant tout se passe sans nous la plupart du temps… Les choses arrivent… Et on fait avec.

Que peut on contre la mort , contre l’amour ? contre la folie ?

J’ai eu de la tendresse et de la compassion pour Carla malgré ses manipulations… Elle m’a émue bien plus que sa sœur Sirena… Je ne lui donne pas raison mais je la comprends…

Merci à Corinne Javelaud, et sincèrement, il est en deça des deux autres que j’ai lu, ce n’est que mon avis. J’ai aimé l’intrigue, la construction mais je suis moins bien entré dans ce roman.

3 réflexions sur “Les amants maudits de Venise – Corinne Javelaud

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s