Un été d’orage de Corinne Javelaud

J’ai mis du temps à le lire – j’ai très peu de temps pour me poser ces derniers temps : je lis peu. J’ai donc lu ce roman peu à peu… Je viens de le finir. Coup de cœur

Lecture 2018 – 272 pages – Sortie : Février 2018 – Auteur : Corinne Javelaud– City Editions, collection Terre d’HistoireS

Entre Paris et Charente, une femme et sa fille dans les tourments de la guerre.

Paris, mars 1942. Dans la capitale occupée, Eulalie Fontanel tente de survivre. En acceptant de devenir danseuse aux Folies Bergère pour nourrir sa fille Beata, elle a l’impression de trahir son mari qui a été envoyé au front. La jeune femme se sent prisonnière de ce Paris occupé où elle côtoie les lieux les plus huppés et les bureaux clandestins qui organisent le marché noir. Le pire, c’est d’avoir attiré l’attention de Lubin Von Baden, un mystérieux officier de l’armée allemande qui la poursuit de ses assiduités. Alors, pour son bien et celui de sa fille, elle décide de fuir chez des cousins en Charente. Mais cela ne suffit pas à éloigner l’officier allemand qui s’est transformé en dangereux prédateur.


J’ai lu de l’auteur et je vous conseille donc les romans suivants, voici mes chroniques :


L’avis de Sybelline

Merci à Corinne Javelaud pour ce joli roman qui m’a donc accompagné durant de longues semaines (il est corné d’ailleurs à force de le transporter un peu partout avec moi). J’ai pu le lui apporter au salon de la 25e heure du livre au Mans pour qu’elle me le dédicace et qu’on papote un peu toute les deux.

J’ai beaucoup aimé suivre l’histoire touchante d’Eulalie et Beata.

Être une jolie femme peut servir mais aussi desservir – comment se cacher lorsqu’on irradie ?

Eulalie est donc née avec cette beauté fatale qui fait tourner les têtes et attise les jalousies… Et en ce temps de guerre, durant l’occupation de Paris, cela s’avère tout aussi bien un atout qu’une malédiction.

C’est l’histoire d’une femme intelligente, sensible et forte, une femme de caractère, comme toutes les héroïnes des romans de Corinne Javelaud.

Le contexte historique est intéressant, on est plongé en pleine occupation, avec les réseaux de résistance, la suprématie allemande, la collaboration, les déportations… Eulalie et Beata au milieu… Les folies Bergères, l’attente de son mari/de son papa…

SURVIVRE, oui mais comment ? Attendre ou fuir ?

Je ne peux pas plus en dire, la 4e de couverture en dit déjà beaucoup, vous n’êtes pas au bout de vos surprises…

Je suis fan de l’écriture de Corinne Javelaud, j’ai passé de très bons moments de lecture avec ce roman. Merci à CITY EDITIONS et Corinne Javelaud.

2 réflexions sur “Un été d’orage de Corinne Javelaud

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s