Les Amants de l’été 44 de Karine Lebert

Yes  j’ai fini le tome 1 – je lis peu en ce moment – je l’ai savouré sur plusieurs semaines…  l’histoire est passionnante, elle ne peut se finir… Evidemment !! Le tome 2 m’attends sagement dans ma pile à lire. Merci Karine

Lecture : mars 2019 –  363 pages – Sortie :  15 mars 2018 – Auteur : Karine Lebert – Editions Presses de la cité /Terres de France – Coup de coeur

Gemma Harper est une jeune New-Yorkaise ambitieuse dont les certitudes vacillent à la mort de sa mère. C’est au cœur d’une Normandie inconnue que ses pas vont la guider à la découverte de ses origines cachées, liées à celles de Philippine, femme au destin romanesque durant la Seconde Guerre mondiale.
2000, Gemma est une jeune New-Yorkaise vive, séduisante, pragmatique, travaillant avec passion dans l’entreprise familiale de produits alimentaires. A la mort de sa mère, elle découvre que sa « vraie » grand-mère était française ; elle décide alors de partir, seule, sur ses traces. Ce voyage à la recherche de ses origines la conduit en Normandie. En sillonnant la région, Pont-l’Evêque, Le Havre, Barfleur, Colleville, l’Américaine recueille les témoignages de ceux qui ont connu Philippine. Tout commence en 1944, quand, en faisant du marché noir à Deauville, la jeune Normande rencontre Ethan, un GI, cajun de Louisiane.
Deux destins de femmes, deux continents, deux époques… L’une est en quête, la seconde se raconte. Gemma trouvera un nouveau sens à sa vie et comprendra comment Philippine a payé le prix de sa liberté. Avec en filigrane cette question douloureuse : pourquoi a-t-elle abandonné sa fille aux Etats-Unis ?


Je vous conseille de lire les autres romans de Karine Lebert

Voici mes chroniques sur ses précédents romans :


L’avis de Sybelline

Merci aux Éditions Presse de la Cité et à l’auteur Karine Lebert.

Le résumé du roman en dit déjà beaucoup (trop)… Et j’aimerai vous laisser la découverte de ce joli roman terroir qui vous emmène en Normandie, sur les traces d’une « war bride »…

On y fait connaissance de Gemma, jeune new yorkaise qui part à la recherche de son passé familial – suivant les traces de sa grand mère, elle essaye de percer les secrets… On y  découvre, en parallèle,  peu à peu, le destin de Philippine, jeune normande qui a rencontré un GI à l’après guerre… 

Karine Lebert rends hommage aux war brides

ghahahahahoy.png
Photo – War brides, C’est ainsi que l’on appelle ces femmes qui au lendemain de la seconde guerre mondiale ont épousé un GI américain, et qui ont tout laissé derrière elles pour aller vivre en Amérique…

Un article sur le site criminocorpus

On dit souvent qu’il faut comprendre et accepter son passé pour être en paix dans son présent. Les blessures, les abandons, les souffrances peuvent avoir des résonances, des similitudes sur les générations d’après.

Mais que s’est-il passé de si grave ? Que lui cache-t-on ? Gemma sait que sa mère a souffert… Gemma doit comprendre son passé maternel pour se comprendre et trouver son bonheur.

Un roman qui retisse des liens entre le passé et le présent, entre deux continents, deux femmes, deux destins… comme un fil d’Ariane… Et Karine Lebert sait tellement nous mettre en haleine, nous distiller peu à peu les informations, quelle jolie histoire.

J’ai découvert avec intérêt tout ce contexte historique : l’après guerre, 1944, le débarquement en Normandie… Les war brides… J’ai pleuré à plusieurs moments… C’est intriguant, émouvant, poignant et… Ce n’est que le 1er tome… 

Karine Lebert écrit si bien… Et ce roman a reçu déjà des prix littéraires, ce n’est pas étonnant :

  • « Les Amants de l’été 44 », a été couronné du prix littéraire LÉVAREY-LEVESQUE par l’association des anciens élèves du lycée François 1er du Havre.

Vas t-on découvrir le destin d’une troisième femme dans le tome 2, celui de la maman de Gemma ?

A suivre…


En avant pour le tome 2

55509704_2131552983565777_1291043606987014144_n


Publicités

3 réflexions sur “Les Amants de l’été 44 de Karine Lebert

  1. Buckette 1 avril 2019 / 21 h 18 min

    Je suis dans ma période où j’aime lire des romans historiques… pourquoi pas celui-ci ? Merci pour cette chronique 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s