Pour l’amour de Lauren de Karine Lebert

J’ai terminé le Tome 2,  je l’ai lu bien plus vite que le 1er tome ( mon avis sur le tome 1 : Les amants de l’été 44)

J’en ai terminé la lecture en larmes, tu avais raison Karine… Si emouvant !

50301953_2293428964021208_522333727603294208_n

Lecture : avril 2019 –  416 pages – Sortie :  17 janvier 2019 – Auteur : Karine Lebert – Editions Presses de la cité /Terres de France – Coup de coeur

Au nom de la vérité, Gemma, New-Yorkaise, a fait voler en éclats son quotidien trépidant de femme d’affaires. Sous le charme de la Normandie, elle part depuis Honfleur sur les traces de son aïeule, Philippine, cinquante ans après, grâce à ceux qui l’ont connue.
Par amour, celle-ci a tout quitté, sa famille, sa Normandie. Pour Ethan, un beau GI rencontré à l’été 1944, Philippine a rejoint sa belle-famille en Louisiane. Passé le choc de la découverte du Nouveau Monde, le bonheur s’offrira-t-il à la jeune exilée, mariée, enceinte, loin des traditions de son pays natal ?
Gemma veut savoir : quelle était la vie de Philippine, là-bas, à La Nouvelle-Orléans ? Pourquoi est-elle rentrée en France ? Seule ?…
Entre deux continents, deux époques, portraits croisés de deux femmes entières qui vibrent à l’unisson. Pour l’amour d’une petite fille, Lauren…


Je vous conseille de lire les autres romans de Karine Lebert

Voici mes chroniques sur ses précédents romans :


L’avis de Sybelline

Merci aux Éditions Presse de la Cité et à l’auteur Karine Lebert.

Cf le TOME 1 : Les amants de l’été 44

Gemma, new yorkaise, est à la recherche de son passé familial – suivant les traces de sa grand mère, elle essaye de percer les secrets… On y  découvre, en parallèle,  peu à peu, le destin de Philippine, jeune normande qui a rencontré un GI à l’après guerre…

La suite ?

Gemma part donc à la Nouvelle Orléans… Elle continue son enquête entre la Normandie et La Louisiane…  Ses recherches ne vont pas être simples… C’est difficile de déterrer un passé douloureux…

Philippine débarque en Louisiane, dans un contexte historique où les plantations ont souffert après l’abolition de l’esclavage… Il y a un air d’ « Autant en emporte le vent » dans ce tome là…

On y découvre peu à peu les secrets… La vie de Philippine : son exil, son mariage, sa maternité… Lauren… Son retour en France…

Gemma continue de reconstruire le puzzle de son histoire familiale maternelle… Entre passé et présent…

Entre la moiteur de la vie américaine et la fraicheur de la Normandie… Les champs de cotons et les pommiers…

Avec Philippine et les autres war brides, on découvre tout un pan de l’histoire de l’après guerre…

Un bel hommage pour ces jeunes filles qui ne voulaient qu’une chose : être heureuses ! L’espoir d’une vie meilleure loin de la France détruite par la guerre… L’envie d’un ailleurs, d’un renouveau…

Une bien jolie lecture.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s