[humeur] BLOGUEUSE « EN SOLITAIRE » !?!

OUI ! et j’ai envie de le revendiquer. Je ne fais pas parti de certains groupes de blogueur(se)s qui se congratulent entre eux, et qui bien souvent toisent les autres blogueurs qui ne font pas parti de leur « Team » (oui oui j’ai remarqué cela lors de salons/rencontres littéraires), soit tu es avec eux, soit ben tu es exclu totalement – de par leurs privilèges avec les maisons d’édition et/ou auteurs, de par leur blogs à xxxx abonnés et visitb61715cc983e7b6fba21ea5c2127d176eurs… Ah l’égo !!!

N’étant pas de nature hypocrite, les hypocrites ne m’aiment pas, car ils pensent que je le suis aussi, cqfd. Je me sens donc pas mal en retrait d’un certain « système » que je ne comprends pas toujours et même – j’ai envie de dire : beurk, le ‘tout le monde il est gentil, tout le monde il est beau’ oh ! Ce n’est pas vrai, j’en suis revenue – il n’y a pas que de la bienveillance dans tout cela, comme partout, il y a des personnes qui tirent la couverture vers eux, qui aiment briller et se regroupent entre eux – L’union fait la force ? – Non ce n’est pas de la jalousie. Juste cela ne m’intéresse pas, j’observe tout cela, depuis la création de mon blog.

Lire la suite

LC juillet août 2017 : On lit Nadine Monfils

Cet été on lit le livre que l’on veut de l’auteure Nadine Monfils !

6988768-10688225.jpg

Pour nous rejoindre > Evenement Facebook

Présentation de l’auteur

Son site internet – Nadine Monfils est belge et vit à Montmartre. Elle est l’auteur d’une quarantaine de romans et de pièces de théâtre, dont des polars à la « Série Noire » et des thrillers chez Belfond.

Lecture commune de Juin 2017

Pour nous rejoindre > Evenement Facebook
9782709658447-001-X

« Certains jours, je m’attends des heures et ne me rejoins jamais. » À bientôt trente-quatre ans, Lyla est tenaillée par le sentiment de passer à côté de l’existence. Elle enchaîne les fiascos amoureux, accumule les névroses et attend, sans trop savoir quoi. Jusqu’au jour où un étrange message la ramène dix-sept ans en arrière. Cet été-là, sur la côte basque, tout allait basculer…

 

LES AVIS :
A suivre…